Week-end d'exercices avec Jacques Castermane du Centre Durkheim

    Type d'évènement
    Intervenant(s)
    Dates
    ->
    Emplacement
    Salvator
    Participation
    190 €

    Passer de l’idée « d’un corps que l’homme “a” » à l’expérience « du corps que l’homme “est” ».

    Karlfried Graf Dürckheim, docteur en philosophie (phénoménologie) et docteur en psychologie s’est immergé dans le monde du zen pendant une dizaine d’années (1938-1947).
    A son retour du Japon, où il a pratiqué la méditation (zazen) et le tir à l’arc traditionnel (Kyudo) il écrit que sa conception du corps humain a été l’objet de nombreuses modifications : « Le corps (Leib), devient toujours davantage, un champ d’expérience et de réalisation de soi-même en tant que personne reliée à sa vraie nature, à sa propre essence ». (K.G. Dürckheim).

    La conférence et le Week-end d’exercices seront centrés sur une approche du corps inhabituelle dans la tradition occidentale.
    L’anecdote suivante pourrait s’adresser aux personnes qui pratiquent le Yoga, le Tai-Chi Chuan, un art martial et autres exercices qui ont leurs racines en Orient et en Extrême-Orient.
    Me voyant pratiquer l’Aïkido, un art martial qu’il ne connaissait pas, Graf Dürckheim m’a posé une question qui m’a … fâché ! « Jacques, êtes-vous certain que l’Aïkido — comme vous le pratiquez — c’est l’Aïkido ? ». Pratiquant cet art noble depuis plusieurs années j’avoue que cette question m’a offusqué. Mais aujourd’hui, je la trouve pertinente. D’autant plus, qu’elle m’a permis de passer d’une pratique qui engageait le corps-objet, le corps-outil, toujours en quête de de performances extérieures, à un engagement du corps-vivant (Leib) qui est le domaine du calme intérieur, de la confiance, de la sérénité.  

    Jacques Castermane
     

    Inscription
    Détails de l'évènement
    Week-end d'exercices avec Jacques Castermane du Centre Durkheim
    -
    Vos Informations
    Repas et collations
    Type de repas
    Hébergement
    Où vais-je dormir?
    Notes