Jacques Castermane

    Jacques Castermane, kinésithérapeute de fomation, élève et disciple de Graf Dürckheim depuis 1967, a suivi son enseignement jusqu'à sa mort en 1988. Parallèlement, il a pratiqué, accompagné par des maîtres japonais l'aïkido, le karaté, la cérémonie du thé et le tir à l'arc.

    En 1981, Dürckheim inaugure, dans la Drôme, le Centre qui porte son nom. Afin d'assurer la transmission de la Voie tracée par le Vieux Sage de la Forêt Noire, Jacques Castermane est secondé par Dominique Durand.

    Bibliographie 

    • Mes leçons avec Dürckheim - Le Rocher 
    • Le Centre de l'Etre - Albin Michel 
    • La sagesse exercée (préface d'André Comte-Sponville) - La Table ronde 
    • Les petits collectors Marabout - Ed. Le Relié

    Comment peut-on être zen ?Comment peut-on être zen ? (préface d'Alexandre Jollien)

    En cinquante chapitres, courts et denses, Jacques Castermane réfléchit ici sur un zen pour l'occident, une voie d'action et de méditation laïque au quotidien et pour notre temps : de l'expérience mystique naturelle à une nouvelle culture du silence nécessaire dans un monde de plus en plus bruyant, de la connaissance du fonctionnement de notre propre esprit à l'exercice de la simplicité et au désir de se changer soi-même, des difficultés rencontrées sur la voie de l'éveil à la pratique d'une respiration juste et équilibrante… 

    Tous ces chapitres pleins de bon sens et de lucidité nous amènent à mieux comprendre le sens de notre vie. « Notre état de santé fondamental : le calme intérieur », nous dit l'auteur. 

    Et son livre apaise l'âme tout en lui redonnant une nouvelle confiance dans l'existence.

    Articles, émissions

    Videos